Accueil > Info-Reflexion > Le temps de vivre

Le temps de vivre

facebook dimanche 27 novembre 2011, par DrBouvier

Le temps de la maison de retraite n’est pas celui que l’on pense, bien loin des idées toutes faites et des apparences.

La présence en EHPAD est pour certains un lieu de fin de vie, une antichambre de la mort, glacée et dépourvue de sens. Mais, lorsque la superficialité des impressions est remplacée par la vérité des faits, ce sentiment est bien vite balayé par la réalité que le temps exerce toujours son emprise productive et constructive sur les personnes âgées vivant en institution.

Le temps du résident âgé n’est pas le même que celui de l’enfant, de l’adulte, de l’actif, du retraité demeurant dans son appartement ou sa maison.

Il s’agit d’un temps où la vie se conduit en collectivité. Le temps de chacun dépend aussi de celui des autres : des résidents, du personnel soignant. Ce temps collectif est source de bien des nouveautés chaque jour car le rythme de tous n’est jamais le même.

A cette dimension collective s’ajoute le temps intérieur. Celui des souvenirs, des sentiments passés, des impressions présentes, des envies quotidiennes, des difficultés aussi et des contrariétés. Pour chaque résident, il existe chaque jour une variation impalpable mais tellement forte, de ce temps passé avec soi.

Comme un partition de musique, chaque minute passée au sein de l’EHPAD a une tonalité différente, un souffle et une dimension particulière de cette intensité de vie qui caractérise tellement le quotidien d’une personne âgée dans un EHPAD, nom scientifiquo-administratif pour désigner la maison de retraite.

Nous sommes donc bien loin des étendues glacées décrites plus haut et sur des rivages bien plus riches, actifs et finalement chaleureux.

Avec le temps va tout s’en va peut-être. Mais avec le temps je dirais qu’on aime toujours. Toujours la vie.