Accueil > Administration > La formation des jeunes : un devoir de solidarité intergénérationnelle

La formation des jeunes : un devoir de solidarité intergénérationnelle

facebook samedi 20 juillet 2013, par Françoise Desimpel

Nos enfants et plus généralement les jeunes sont notre avenir. Il est de notre devoir d’accompagner dans leur parcours d’insertion, ceux qui, quelles qu’en soient les raisons, n’ont pas eu la chance de trouver leur voie avant de quitter le système scolaire.

Depuis de nombreuses années, la Résidence du Parc s’engage auprès de ces jeunes pour leur offrir une chance d’insertion professionnelle. Certains ont quitté le système scolaire qui ne leur convenait pas pour suivre la voix de l’apprentissage. Ils trouvent dans notre établissement le soutien dont ils ont besoin pour mener à bien leurs projets et nous sommes fiers d’eux, de leur courage et de leur persévérance dans un domaine d’activité difficile qui les oblige à quitter très vite le monde de l’enfance. Ils retrouvent dans nos services, ceux qui, faute de formation et d’expérience, peine à sortir de l’enfer du chômage et pour lesquels les emplois aidés sont, lorsqu’ils sont bien utilisés, une véritable seconde chance, un tremplin vers un métier noble.

Ces jeunes qui affrontent avec une très grande maturité les questions posées par le grand âge, la dégradation physique et intellectuelle qui l’accompagne parfois, la fin de vie, n’ont rien à envier à ceux qui empruntent les allées plus glorieuses de l’université.

Aujourd’hui les emplois d’avenir sont un outil dont nous avons le devoir d’user avec enthousiasme pour ces enfants qui pourraient être les nôtres et qui sont la chance de notre génération. Il s’agit d’un contrat gagnant/gagnant qui permet de construire un pont entre ceux qui commencent leur vie et ceux qui la terminent. En investissant dans la formation de ces jeunes, nous leur offrons une formation qualifiante qui les conduira vers un diplôme d’aide-soignant ou d’aide médico-psychologique le plus souvent. En échange et grâce à l’aide que reçoit ce dispositif, nous pouvons offrir à nos résidents, un meilleur accompagnement de leur quotidien grâce à une présence professionnelle renforcée.

Ainsi, nous construisons une société où tous les âges ont droit de cité et s’accordent pour construire et partager.

Plus d’infos sur un article de l’Hebdo du vendredi

Plus d’infos à travers un article de L’UNION

Covid-19 le gouvernement suspend les visites dans les Ehpad.